Recherche avancée

Coopération au développement et action humanitaire > Actualités Coopération > Signature du contrat de prolongation du projet «emergency... >

Signature du contrat de prolongation du projet «emergency.lu»

Publié le vendredi 19 décembre 2014

Le 19 décembre 2014, Romain Schneider, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, a signé le contrat de prolongation du projet «emergency.lu», à la Direction de la coopération avec les partenaires privés HITEC Luxembourg, SES TechCom et Luxembourg Air Ambulance.

« emergency.lu » est un système mobile de télécommunication par satellite, déployable par voie aérienne en cas de catastrophe humanitaire, dans les deux heures de l’alerte donnée. Cette solution a été conçue et développée, sous forme de partenariat public-privé, sur base de savoir-faire et de compétences luxembourgeois. Son financement sur les budgets de la coopération au développement permet au Grand-Duché de l’offrir comme un bien public mondial à la communauté internationale. Son objectif premier consiste à offrir des moyens de communication aux acteurs humanitaires sur le terrain afin d’améliorer la coordination et l’efficience des opérations de secours, et ainsi aider à sauver des vies humaines lors d’une urgence humanitaire.

Conformément au contrat signé le 28 avril 2011 entre le Ministère et les partenaires privés HITEC Luxembourg, SES TechCom et Luxembourg Air Ambulance, la plateforme de télécommunication par satellite « emergency.lu » est opérationnelle depuis le 1er janvier 2012.

Le contrat initial avait une durée de quatre ans et se termine en date du 31 décembre 2014. Vu les besoins persistants sur le terrain et le succès de la première phase, il s’avère utile de prolonger ce contrat et de continuer à offrir les services de télécommunication par satellite à la communauté humanitaire pour les six ans à venir, tout en adaptant légèrement les services sur base de l’expérience acquise au cours des dernières années.

A la même occasion, un protocole d’accord a été signé avec le transitaire Schenker Luxemburg GmbH.

Au cours de la première phase du projet, « emergency.lu » a été déployé au Sud Soudan (de janvier 2012 à ce jour), au Mali (de juillet 2013 à juillet 2014), au Népal et au Venezuela (de novembre 2012 à ce jour) et aux Philippines suite au typhon Haiyan (de novembre 2013 à mai 2014). Actuellement, 6 systèmes sont en cours de déploiement dans les pays affectés par l’épidémie de l’Ebola. Trois systèmes offrent de la connectivité en Sierra Leone, dont un à l’hôpital de Serabu dans le cadre du projet de télémédecine SATMED, et deux en soutien au « Emergency Telecommunications Cluster » dans les camps de Port Loko et Moyamba. Deux autres systèmes assureront la connectivité dans des « cafés internet » mis en place par les Nations Unies au Libéria, dès que le gouvernement aura donné son feu vert. Un dernier système est en route vers la Guinée pour connecter un laboratoire mobile du projet B-LIFE, en collaboration avec B-FAST.

L’objectif général de la prolongation du projet « emergency.lu » sur la période 2015-2020 est de consolider les acquis de la première phase du projet, de renforcer les partenariats existants (contrats de déploiement signés avec le Programme alimentaire mondial, avec le Bureau pour la coordination des affaires humanitaires, avec l’UNHCR et l’UNICEF), d’élargir le projet à de nouveaux partenaires (la signature d’un accord avec l’Organisation Internationale pour la Migration est imminente, et une collaboration renforcée avec le réseau ‘International Humanitarian Partnership’, la protection civile suédoise MSB et B-FAST est amorcée) et d’améliorer la performance et l’efficience du projet à travers un équipement plus fiable et moins coûteux.

Le projet « emergency.lu » est financé via le Fonds de la coopération et disposera d’un budget de 24 millions d’euros pour les années 2015 à 2020, ce qui équivaut à 4 millions d’euros par an en moyenne, taxes comprises.

Informations complémentaires :

  • Le projet SATMED est un projet de télémédecine, directement lié et basé sur l’équipement, la technologie et la connectivité d’ « emergency.lu ». Il est mis en œuvre par SES, eMC (société de télémédecine) ainsi que le MAEE. Cet outil de technologie d’information et de communication vise à améliorer la santé publique dans les pays en développement, plus spécifiquement dans les zones isolées où la connectivité fait défaut.
  • www.emergency.lu

Retour